Docteur Médéric MOREL

« J’aime ce mot de liposculpture ! Et je le préfère à celui plus technique de lipoaspiration. On y comprend bien la dimension artistique qu’il est nécessaire d’utiliser dans cette intervention afin de ré-harmoniser la silhouette. Attention la liposculpture n’est jamais un régime chirurgical ! On y perd assez peu de poids. »

Docteur Médéric MOREL

LIPOSCULPTURE :

DÉFINITION ET OBJECTIFS

La lipoaspiration ou liposuccion s’intègre dans un ensemble plus vaste appelé liposculpture (littéralement sculpture de la graisse). Ce dernier terme inclus à la fois la possibilité de retirer la graisse là où elle se trouve en excès, mais également d’en rajouter là où elle peut manquer (technique du lipoffiling). Ce geste s’adresse à des femmes ou des hommes dont la silhouette n’est pas harmonieuse. Le plus souvent cette rupture de l’harmonie est en rapport avec des excès graisseux localisés qui ne disparaissent pas malgré un poids raisonnable ou des régimes bien menés.

PRINCIPES

Le principe de la lipoaspiration est d’introduire une canule par de petites incisions (environ 5 millimètres) à proximité des zones à traiter. La canule est reliée à un dispositif d’aspiration qui vide la graisse sur le passage de la canule. Chaque zone fait l’objet d’un traitement spécifique avec des canules différentes, ce qui permet de redessiner la silhouette à la demande. Il faudra ensuite porter un vêtement de contention qui maintient les zones traitées afin d’obtenir un bon redrapage de la peau.

La lipoaspiration s’applique à plusieurs régions du corps : liposuccion du ventre (au-dessus et au-dessous de l’ombilic), la taille, la face interne de la cuisse en haut, la culotte de cheval, la face interne du genou, la face antérieure de la cuisse, la face postérieure de la cuisse et le sillon sous-fessier. On peut également traiter les plis dorsaux, la face postérieure des bras, le double menton et d’autres zones plus anecdotiques.

AVANT
L'INTERVETION

avant la liposuccion des cuisses

La chirurgie liposuccion est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale. Le médecin anesthésiste devra être vu en consultation environ une semaine avant l’intervention. Ce dernier prescrira éventuellement une prise de sang ; Certaines zones de faible volume peuvent être traitées en anesthésie locale (double menton, face interne de genoux…)

APRÈS
L'INTERVETION

après la liposuccion des cuisses

Une hospitalisation de 24 heures est nécessaire. En fin d’intervention, le vêtement de contention préalablement acheté en pharmacie, est directement mis en place ; En fonction des quantités de graisse retirées et de la qualité de la peau, il faudra porter ce vêtement jour et nuit pendant 3 semaines puis uniquement la journée pendant 2 semaines. Le vêtement peut être retiré pour la toilette et pour le laver ; Il est la garantie que la peau va bien se rétracter et reprendre sa place. Les consultations postopératoires se font au cabinet, environ 15 jours après l’intervention puis à 3 mois et un an.

Il s’agit d’une intervention peu douloureuse qui permet de rapidement pouvoir reprendre ses activités personnelles. Un arrêt de l’activité professionnelle d’environ une  semaine est utile.

AVANT
L'INTERVETION

avant la liposuccion du ventre


APRÈS
L'INTERVETION

après la liposuccion du ventre

QUESTIONS

Le résultat est-il stable dans le temps ?

Oui. Si l’on garde un poids relativement stable, les zones traitées gardent un volume stable. Seuls les grands changements hormonaux peuvent modifier un peu les contours de la silhouette (grossesses avec grande prise de poids, ménopause…)

Une grossesse est-elle envisageable après cette intervention ?

Oui. Il convient cependant d’éviter une grossesse dans les 6 premiers mois suivants l’intervention afin que la peau retrouve sa souplesse.

Quand peut-on reprendre ses activités sportives ?

10 jours après l’intervention pour la plupart des sports terrestres et sous couvert du port du vêtement de contention ; 1 mois pour les sports d’eau en enlevant la contention.